Faut-il mieux boire à température ambiante ou froid ?

Lorsqu’on boit un liquide froid,  un choc thermique est créé dans l’estomac tiède, qui lui est à 37 degrés. Le foie devient de plus en plus fragile et moins efficace, on constate alors une perte d’énergie.

Par ailleurs, boire froid, voire glacé, semble plus agréable mais implique un effort de réchauffement du liquide ingéré: l’hypothalamus, où réside le thermostat du corps, déclenche spontanément un réchauffement de tout l’organisme pour palier la température du liquide glacé et la ramener à 37 degrès. Résultat: on se rafraichit dans l’instant mais ensuite, on a encore plus chaud.